Mandaland project

Prochainement

1/Ouverture des possibles, collaboration, extension du flux par la substance.

Expérience perceptive de différentiation de la matrice de contrôle.

 

Regard

Art'icles

21/01/17

Au début le mandala m'emmerdait, on me disait, lorsque j'avais un atelier ouvert au public en centre ville de Perpignan : "Vous faite des mandala", "ça ressemble a un mandala", c'était au début des années 2000.

Je ne connaissais pas ce mot ni ce qu'il nommait, après quelques années de recherches, le rapport entre mes oeuvres et LE mandala reste lointain.

Ici nous parlons "art" comme de voitures ou d'ordinateurs : quelque chose ayant une fonction économique et vaguement thérapeutique.

Le mandala est bien + que ça et à la fois tout autre.

Il réunit dans son concept une signification transcendante et religieuse, méditative et bienfaisante.

Cette vision de l'art et du mandala s'opposent ici, dans notre occident vieillissant.

Cet étend'art est un paradoxe dérangeant et subversif.

Rebellitude oblige.

La division est affaiblissement.

Alors qu'une volonté profonde d'unification sous-tend cet art spirituel qui remonte d’anciennes initiations.

Il raisonne du vent nouveau que pousse la conscience cosmique a nous trans-former.

Patrick Duval Mandalaman